"C’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule."


1.7.15

Où il est question de Luc, d'Harry et de RER...

Figure-toi que lundi, il y avait grève à la crèche. Jusque là, rien de très inhabituel, me diras-tu. Mais tant qu'à prendre ma journée, je me suis dit que j'allais laisser la Mouette à ma mère le matin et emmener le Pois chiche voir l'expo Harry Potter chez Luc Besson, à la Cité du Cinéma. Contrairement à mon habitude, j'ai voulu faire preuve d'organisation et j'ai pris mes petits billets sur Internet pour la séance de 10h30. Enfin, "petits billets"... Je me comprends. A trois, on en avait tout de même pour plus de 50 euros. Mais bon, l'amour n'a pas de prix et pour le reste, il y a Mastercard. Alors, j'ai promis à Môman d'être de retour à 13h30, ce qui lui laissait largement le temps d'être à l'heure chez le coiffeur. Et emportée par mon enthousiasme, j'ai proposé à mon neveu - de 13 ans, je suis pas totalement inconsciente, non plus - de venir avec nous.

Je dois dire que j'étais assez satisfaite de moi-même. Je repensais à notre journée chez Mickey, il y a quelques mois. Le Pois chiche m'en avait parlé avec des étoiles dans les yeux pendant des semaines. Un jour, au moment de se coucher, il m'avait même dit : "Tu sais, avant qu'on aille chez Disney, je trouvais que tu t'occupais trop de la Mouette..." Tout émue, j'avais demandé : "Et ce soir, tu trouves que je m'occupe trop d'elle ?" Il avait réfléchi un instant avant de répondre... "Non, ce soir tu ne t'es occupée d'aucun de nous deux." D'accord. Il n'empêche, je misais beaucoup sur ce presque tête à tête pour le détendre du slip. Parce que là, j'ai l'impression d'avoir un pré-ado de 6 ans à la maison et c'est parfois... fatigant (comprendre : je suis à deux doigts de demander l'asile politique dans une autre famille).

Mais je m'égare et tu te demandes sans doute où je veux en venir. Nous voilà donc partis à 9h45. Après avoir jeté un coup d'oeil sur le site de la Cité du Cinéma, je vois qu'on peut prendre le RER et je me dis que ce sera plus rapide que le métro. On arrive à Châtelet, le RER est à quai, on monte en courant dans le train. Baccalauréat, quizz sur tous les épisodes d'Harry Potter, je maîtrise à mort la situation, nous sommes d'une humeur de rose. Je montre un petit terrain de foot au Pois chiche en lui soutenant que c'est le Stade de France pour faire glousser mon neveu. Tiens, justement, on passe devant le Stade de France. Sans s'arrêter. Quelques minutes plus tard, on passe devant Aubervilliers. Sans s'arrêter. Tu vois où je veux en venir ou bien ? Tu ne dois pas souvent prendre le RER, mon cher Luc, mais moi, en revanche, je le prends assez régulièrement pour savoir qu'il faut vérifier qu'il s'arrête bien à ta gare. Sauf que là, j'ai oublié de le faire. Et que celui-ci, en l'occurrence, était direct jusqu'à Roissy. Oui, r.o.i.s.s.y. Comme dans : "Mon avion pour Tombouctou part de Roissy."

Je t'avoue que j'ai senti mon humeur vaciller. Mais je ne me suis pas laissée abattre. 50 minutes plus tard (oui, c.i.n.q.u.a.n.t.e.m.i.n.u.t.e.s) nous sommes arrivés à Roissy. D'où nous avons repris un train (heureusement un peu plus rapide) pour Paris. Évidemment, il ne s'arrêtait pas à Saint Denis. De Gare du Nord, nous sommes donc repartis vers Saint Denis. A ce stade, on avait épuisé toutes les lettres de l'alphabet et tous les épisodes de la saga. Les enfants jouaient sur un téléphone et j'avais une crampe aux lèvres à force de sourire en priant Sainte Rita, l'avocate des causes perdues, pour que Luc nous laisse entrer chez lui, malgré nos deux heures de retard.

Quand on est descendus à la Plaine Saint Denis, j'ai entré l'adresse dans mon GPS. Et j'ai découvert que la Cité du Cinéma était encore à 33 minutes à pied de la station de RER. Oui, t.r.e.n.t.e.t.r.o.i.s.m.i.n.u.t.e.s. Mon cher Luc, j'ai le regret de t'annoncer qu'à cet instant précis, j'ai dit des gros mots. Je crois bien que j'ai insulté ta maman, alors que c'est sûrement une brave femme. Mais tout de même, c'est un peu comme si je t'invitais dans le Marais et que je te disais de descendre à Concorde. Certes, la route est jolie, mais t.r.e.n.t.e.t.r.o.i.s.m.i.n.u.t.e.s. à pied, quoi. Là, je dois admettre que j'ai peut-être envisagé de rentrer à la maison. Avec quelques sanglots dans la voix. Mais ma reum a annulé son rendez-vous chez le coiffeur, le Pois chiche m'a regardé en faisant trembloter sa lèvre inférieure et on a pris un bus qui nous a déposés juste devant ta porte. A 12h45. J'avais faim, j'avais pas pris mon café, mais j'ai utilisé mes dernières ressources pour convaincre le Pois chiche de faire ses yeux de chat Potté à l'entrée. Ça a marché.

Une fois à l'intérieur, j'ai cru bêtement que le pire était derrière nous. Le Pois chiche a fait une photo avec la baguette d'Harry Potter, puis le Choixpeau l'a envoyé à Gryffondor : il était heu-reux. Sur le site, dont la précision laisse décidément à désirer, il était indiqué qu'il fallait compter 1h30 pour la visite. Ça, c'est sans doute quand on prend l'audioguide - à 5 euros. J'ai passé mon tour. Vingt minutes plus tard, je me suis naïvement exclamée : "Oh, c'est le Chemin de Traverse !" "Euh non, m'a répondu mon neveu. Ça, c'est la boutique." Vu le prix du billet, ving minutes de visite, c'est court. Mais soit. Le Pois chiche s'est précipité sur la baguette d'Harry Potter - à 45 euros. J'ai dit non. Mais imagine-toi qu'à cet instant, il a découvert qu'il avait TOUJOURS rêvé d'avoir la baguette d'Harry Potter. J'ai dit : "Ton père est menuisier, il te la fera lui-même." Ça m'a rappelé l'époque où je rêvais de balancer à la poubelle les magnifiques couvertures en crochet que me faisait mon arrière-grand-mère pour ENFIN avoir la couverture en polyester rose vendue avec le lit à baldaquins de Barbie. J'ai proposé qu'on aille plutôt chercher notre photo. Une photo numérique format A5 où l'on nous voyait avec nos baguettes sur les différents décors clés du film - à 18 euros LA photo. J'ai dit non. Le Pois chiche a pleuré parce qu'il voulait la baguette depuis TOUJOURS, j'avais toujours pas bu mon café, je l'ai traité d'ingrat et mon neveu a dit : "On n'a qu'à prendre les bonbons à la crotte de nez."

Bref, on est allés voir l'expo Harry Potter. 



26 commentaires:

  1. ahhhh mon dieu que c'est bon de te lire, mon dieu qu'il est bon ce billet et mon dieu qu'elle matinée de dingue ma pauvre !!!
    La suite please :D
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah, la suite ? Tu trouves que ça ne suffit pas ?! Cruelle, va !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. youhouuuu!!! j’aurais pris un taxi! t’es une sainte, t’as même pas pris un taxi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais très envie d'übériser jusqu'à chez Lulu, mais - j'ai oublié de le préciser - ma CB était bloquée pour cause de trop gros découvert. Et là, tu comprends pourquoi je donne le prix de CHAQUE putain d'objet de cette putain de boutique ?

      Supprimer
  4. rhaaaaa.... mais t'avais pas épuisé ton compte de scoumoune pour l'année toi!? t'essayes de prendre de l'avance sur 2016? Coquinette va . (PS : elle clignotte dans la nuit au moins la baguette pour ce prix? Elle fait décapsuleur?) (PS(2) : je tiens a remercier personellement ce cher Luc de t'avoir donner un prétexte à écrire!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ce stade, je pense que j'ai même un acompte pour 2018 nan ?
      (ps : elle n'est même pas en vrai bois !)

      Supprimer
  5. mais Céleste quoi !!! tu devrais écrire plus souvent, c'est du petit lait ! ma pauuuuvre pour le RER, ça m'est arrivé une seule fois en 20 ans et j'ai raté un rendez-vous, par contre ma soeur elle rentrait souvent super tard de l'école 'je suis encore allée jusqu'à Roissy' (mouahahahahahahahahah), bisous ma belle et MERCI pour ton humour, si ça s'achetait je serais la première cliente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le pire, c'est que si demain je dois aller prendre un avion à Roissy, je suis sûre que je vais galérer comme une malade pour en trouver un direct ! La scoumoune, tu l'as ou tu l'as pas hein. :)

      Supprimer
  6. oh merde :-D ce qui me fait le plus rire c'est le "j'ai voulu faire preuve d'organisation" il clignote dans ton texte en rose fluo :-D

    rha mais la galérienne de l'enfer... je connais tellement ce genre de moments, et POURTANT je suis hyper organisée

    je comprends pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est génial ! Figure-toi qu'au départ, j'avais écrit : "j'ai voulu faire preuve d'organisation, COMME OPIO". Mais je me suis dit que t'en avais peut-être marre qu'on te cite à chaque fois qu'on parle de gens organisés. En tout cas, c'était clairement un "opio moment". :D

      Supprimer
  7. Non mais ce qui compte, c'est d'avoir passé un bon moment en famille, peu importe que ce soit chez Harry ou dans le RER hein ?! Hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH AH AH ! Ça fait longtemps que tu n'as pas pris le RER, non ? ;-)

      Supprimer
  8. HA HA HA j'adore! Mon passage préféré reste "Mon cher Luc, j'ai le regret de t'annoncer qu'à cet instant précis, j'ai dit des gros mots. Je crois bien que j'ai insulté ta maman" Merci pour le fou rire, maintenant c'est moi qui suis détendu du slip! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher Anonyme, paix et détente du slip sur ta famille pour les sept générations à venir !

      Supprimer
  9. Très drôle à lire ta mésaventure… Un peu moins à vivre je présume ! Tu n'avais pas de voiture volante ? Que dire des expos avec très peu à voir et un merchandising très cher (non mais 45 euros la baguette magique :-( c'est du racket… Quelle abnégation ! ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le merchandising, c'était vraiment du vol. Après, une fois oublié cette ENORME déception, le Pois chiche était quand même enchanté de sa visite. Mais je t'avoue que je garde un chien de ma chienne à notre ami Luc Besson...

      Supprimer
  10. Mais comme ça donne (pas) envie d'y aller, tout ça, dis-moi !
    Et pourtant, je suis sûre que ça plairait à ma poulette vient de s'enfiler les 3 premiers tomes de HP et écrit des grimoires de formules magiques bien à elle. Mais pour l'instant, elle se contente d'une baguette chinoise en guise de baguette magique, je vais la laisser rêver hors du monde mercantile encore un peu, et tant pis pour l'expo ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que l'expo Harry Potter à Londres est BEAUCOUP mieux (mais qu'il faut vendre deux reins pour en profiter pleinement).
      Tu as bien raison pour les baguettes : j'ai eu la faiblesse de lui en offrir une pour son anniversaire et maintenant, il les veut TOUTES...

      Supprimer
  11. Ce billet comme un régal....
    Que c'est bon!

    RépondreSupprimer
  12. Ah ! Mon Dieu le plan foireux de la misère qui tue !!!
    Non, y'a pas de quoi : j'ai la compassion facile...
    Allez ! Tu feras mieux la prochaine fois, hein ! (le square, au bout de la rue, il est pas mal, non ?) :o)

    RépondreSupprimer
  13. Ma Céleste, mon astre, c'est quand que tu écris de nouveau ? Juillet 2015 !!! J U I L L E T 2015 !!! du coup je suis obligée de regarder des tutos maquillage sur youtube pour passer le temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhaaaaa nan, pas les tutos maquillage ! Je vais être obligée d'écrire un billet pour te sauver :)
      Merci pour ton mot, ma douce !

      Supprimer
  14. j'attends toujours ... j'ai regardé des vidéos sur youtube 'les 10 selfies pris avant la mort', putain mais RENDS TOI COMPTE !!!
    plus d'un an Céleste, A YEAR !!! raboule, allez pour ton anniv' tu peux le faire, je te donne 24h.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord ! On veut le come back de Céleste !
      Après tout, elle a que ça à faire, non ?
      Hahaha !
      Allez, hop ! Au boulot ! :)

      Supprimer