"C’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule."


4.9.12

Rentrée


Pas grand-chose à te raconter sur la rentrée, ça s'est plutôt bien passé. Rien à voir avec les adieux déchirants de la petite section... En arrivant devant l'école, j'ai vu une petite fille se précipiter vers nous les bras grand ouverts en appelant le Pois chiche comme si elle retrouvait son père biologique après l'avoir cherché toute une vie. Le Pois chiche lui-même semblait assez surpris, mais j'ai senti que ça démarrait sous de bons auspices. Ensuite, on est montés à l'étage et là, on a vu la nouvelle maîtresse. Tout à coup, les pères se sont découvert une passion dévorante pour la vie scolaire. Ils se bousculaient autour d'elle en la bombardant de questions. Oui, tu l'auras compris, la maîtresse est une bombe. Je sens qu'il y en a plus d'un qui va soudoyer son môme pendant le week-end pour obtenir son zéro-six...Sitôt entré, le Pois chiche m'a oubliée. Je suis restée un long moment assise sur un banc de 25 cm de haut, les genoux rangés derrière les oreilles, à me demander s'il allait y avoir une distribution de polycopiés, un discours, un strip-tease, que sais-je ? Mais après avoir attendu en vain les premières notes de "You can leave your hat on", j'ai fini par me résoudre à partir dans l'indifférence générale. Le Pois chiche a quand même agité une main nonchalante dans ma direction, avec le regard vague du type qui tente de se remettre un visage familier - "Ne me dites rien, j'ai son nom sur le bout de la langue !" ).

Comme je fais H Y P E R attention à ne pas traumatiser mes neurones après ces 3 semaines de vacances, j'avais prévu une petite séance de ciné avec Elle. Sauf qu'avec tout ça, j'ai raté le coche. Qu'importe ! Dix minutes plus tard, j'étais confortablement installée au café avec ma copine A. pour le débrief de la rentrée. Normal. Ensuite, on a fait le débrief de la soirée aux urgences une veille de rentrée avec sa fille qui s'était planté une écharde dans le pied sur mon parquet à 18 h. Et bien sûr, on a enchaîné sur le débrief des vacances, sur nos mecs, sur nos projets d'avenir, sur notre vision de la vie et sur la paix dans le monde. Bref, de fil en aiguille, on s'est séparées à midi. Comme je me sentais un peu coupable, j'ai mis le cap sur le boulot d'un pas rapide. Et puis, j'ai croisé Francis. Je ne crois pas t'avoir déjà parlé de Francis - qui préfère qu'on l'appelle Six Francs, "parce que 6 francs, ça fait même pas un euro..." C'est un SDF que je vois souvent vers Oberkampf, un vrai personnage. Il mériterait un billet à lui tout seul. Non seulement il est très cultivé, mais en plus il raconte toujours des anecdotes absolument incroyables. Comme cette nuit où il était tranquillement en train de se rouler un joint avenue Montaigne quand un couple s'est arrêté devant lui, intrigué par la canne à pêche qu'il avait à la main. Après leur avoir expliqué qu'elle lui servait à ferrer les passants généreux, Six Francs a lancé au type : "Et cette guitare que t'as en bandoulière, tu sais en jouer ou c'est pour la frime ?" La femme a traduit en anglais, l'homme a retiré sa guitare, il s'est assis sur un banc et il s'est mis à jouer. Six Francs a senti que ça le prenait aux tripes et très vite, il a vu des gens s'approcher les yeux écarquillés et le stylo à la main. C'était Bruce Springsteen (qui lui a quand même allongé 500 dollars, on a la classe ou on l'a pas !).

Et sinon, entre deux citations de Gibran, Six Francs m'a demandé : "Tu sais pourquoi Dieu nous a donné deux yeux et deux oreilles, mais une seule bouche ? Parce qu'il faut écouter et regarder deux fois plus qu'on ne parle." Moi je dis, heureusement qu'il m'a aussi donné VINGT doigts pour te raconter ma vie ici !

49 commentaires:

  1. ... il est touchant ton billet ! et ta photo magnifique ! tu vois j'ai des très grands (17 et 20 ans ... et bien même à leur "époque" quand l'instit était pas mal, ça se bousculait au portillon. et le jour de la réunion c'était à celui qui était dispo pour les sorties !). belle rentrée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hier, il a suffit que j'en parle à un dîner de famille pour que tous les mecs présents me proposent très spontanément d'aller chercher le Pois chiche à l'école de temps en temps : le fantasme de l'instit a de beaux jours devant lui, je crois :-)

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. ici c'est l'inverse, c'est la nouvelle maîtresse de pou2 qui s'est précipitée sur le papa des poux pour lui avouer qu'elle avait pris pou2 dans sa classe 'exprès' (elle a déjà eu pou1) et là je me suis retournée avec mon magnifique sourire crispé pour lui signifier modestement ma présence.
    En tout cas le Pois Chiche a l'air d'avoir un magnétisme incroyable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ose espérer que c'est parce qu'elle adore tes poux. Parce que si on ne peut même plus faire confiance à la maîtresse, où va le monde, je te le demande ?!

      Supprimer
  4. Incroyable ce six francs! j'encourage fortement une rubrique régulière sur cet homme. Besos Céleste!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure-toi que j'y songeais ! Je lui ai même dit que la prochaine fois, je l'enregistrerais pour que vous puissiez l'entendre...

      Y a tu tambien, la Mejicana.

      Supprimer
  5. Alors tu deviens blonde, la maîtresse (au sens premier du terme! ^.^) est une bombe, Bruce Springsteen fait du shopping by night avenue Montaigne, tu connais un SDF qui pourrait faire salon... il est pas mal ton été indien!
    Marie Laurencin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as vu ça ? Tu comprends pourquoi je n'ai pas envie de me remettre au boulot...

      Supprimer
  6. j'ai eu un petit moment de flottement avant de me rendre compte qu'on avait pas vingt doigts, en vrai...
    Vers mon boulot, j'ai riton, bcq moins philosophe avec les mêmes gimmicks depuis 15 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure-toi que j'avais mis dix au départ, mais en me relisant j'ai eu une illumination : "Ah mais non ! J'ai DEUX mains. Ça fait VINGT !"

      On ne devrait jamais se relire.

      Supprimer
  7. Pas mal cette rentrée !!!
    Moi aussi je me suis fais snobée par le Boogaloo, pfff, et moi qui avais passé des heures à coudre de jolies petites étiquettes sur toutes ses affaires, aucune reconnaissance, même pas une petite larme ou un au revoir maman avec des trémolos dans la voix, nada !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il entrait en quelle classe, le Boogaloo ?

      Supprimer
  8. T'as VINGT doigts, toi ?
    En même temps, si c'est parce que tu as 20 doigts que tes billets sont si chouettes, alors je veux bien y croire un peu plus longtemps :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que parfois, j'écris avec mes pieds ;-)

      Supprimer
  9. moi je dis t'as bien fait de rentrer demi blonde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, par contre tout le monde aura remarqué que la blonde en moi n'est pas douée pour le calcul mental...

      Supprimer
  10. Pétard, tu sais aussi écrire avec tes orteils ? alors ça c'est épatant !
    Chouette billet, contente de te relire avec mes deux yeux (mais en vrai, parfois j'en ai 4)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand tu les comptes avec tes vingts doigts, peut-être ? :-)

      Supprimer
  11. J'ai toujours eu horreur, ça m'arrive de moins en moins, le rentre dedans des papas... Mais j'adore ton "six francs"!!! Raconte encore Paris!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, la prochaine fois j'essaye de l'enregistrer. Ce sera encore mieux...

      Supprimer
  12. la photo illustre à merveille ce billet et allez, j'ose le dire, ce blog, c'est un vrai rayon de soleil, car non tu n'écris pas avec tes pieds!!!

    RépondreSupprimer
  13. Rhoo c'est bon de retrouver tes post ! Moi je n'ai pas eu le droit à la maitresse bombesque, dommage, ça aurait surement motivé mon homme à déposer plus souvent les enfants le matin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben t'as qu'à lui faire croire qu'elle l'est. Et puis après, tu dis que tu t'es plantée et que c'est l'atsem qu'est plus bonne que la plus bonne etc.

      Le temps qu'il comprenne qui est l'atsem et qu'il s'aperçoive qu'elle a de la barbe, t'auras gagné au moins deux ou trois grasse mat' :-)

      Supprimer
  14. J'ai encore bien ri en lisant ton post... allez cette fois je laisse un commentaire, ça permettra peut être d'exorciser les mauvais sorts jetés sur la 1ère rentrée de ma petite Léontine dont les débuts sont plus ou moins houleux... et en plus, la maîtresse n'est même pas une bombasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Léontine, quel jolie prénom ! J'espère que les remous sont passés et qu'elle vogue désormais sur une mer apaisée :-)

      Supprimer
  15. J'adore toujours autant tes billets, merci !
    La petite fille là qui veut faire des bisous a ton fils, surveille là qd mm ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout va bien, ils ne sont pas dans la même classe. Mais je me méfie de cette bombasse de maitresse, c'est peut-être une couguar...

      Supprimer
  16. Je déteste les maitresses bombesques... quoique ça me permetrait peut être de déléguer un peu mes activités au conseil local des parents d'élèves ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le pire, c'est qu'elle est super gentille... Ne le répète à personne, mais je crois que je l'aime bien ;-)

      Supprimer
  17. Une rentrée pleine de surprises, donc! Contente de te re-lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une rentrée qui manque surtout cruellement de baby-sitter. J'ai comme une impression de déjà-viou...

      Supprimer
  18. je me marre toujours autant à te lire !

    bise

    k

    RépondreSupprimer
  19. Chouette t es rentree!!!!! Laisse tomber les histoires de gnards, c'est ingrats les gnards je te jure et raconte nous Six Franc!!!!


    kiss kiss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien l'enregistrer, parce que même si ce qu'il dit est généralement intéressant, c'est surtout sa manière de raconter les choses qui est géniale... Il est d'accord, il ne me reste plus qu'à trouver un dictaphone.

      Supprimer
  20. Ton blog est comme un bon livre... J'ai lu un post, j'ai souri, un autre, j'ai ri, un autre, j'ai eu les larmes aux yeux ! bref, un blog a part que je viens de découvrir et quej'ai eu du mal a décrocher : )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes chevilles viennent de doubler de volume, je suis joie et ronronnements... Merci cher(e) Anonyme !

      Supprimer
  21. Qu'est-ce-que je rigole quand je passe chez toi ! J'adore. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben oui, faut rigoler ! C'est bon pour la santé.

      Supprimer
  22. Je viens juste d'attérir sur votre blog par un heureux hasard et j'ai bien rigolé et surtout aimé le ton décalé et sincère de vos posts si bien écrits et si touchants! Mon dieu que ça change des blogs "premiers degrés"qui me font un peu peur de dames/ mamans qui ont tout pareil (le miroir soleil en rotin/ les enfants en Boboches ) J'ai bien retenu votre adresse et me réjouis à l'idée de revenir !
    bien à vous
    Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors reviens quand tu veux, Delphine.
      Par contre, tu l'auras peut-être remarqué, mais j'ai le tutoiement facile. Faudra pas te vexer, hein ?

      Supprimer
  23. heureuse de t'avoir croisée au "déjeuner très hype de blogueuses d'ici et d'ailleurs" (!), et je sens que je vais rattraper un peu de ma lecture chez toi très vite ;-)

    RépondreSupprimer
  24. mais ou es tu passee ??? J ai eu le temps de rentrer , de ranger la valise, de reprendre ma voiture... et ben toi t es ou ? Avec Six francs ??...remarque on a pas l air de s ennuyer avec lui ;-)
    bisettes
    Emma from SF , ben oui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prépare le voyage à SF de mon père :-)))

      Supprimer
  25. mon loulou est bcp moins grand (et bavard) que le tien, mon Paris bcp moins philosophe et exotique (bravo à six francs !!!) et c la 1e fois que je lis le blog (merci marjoliemaman) mais ps la dernière, ce sera la résolution de la rentrée que je suis sûre de tenir !!! bise

    RépondreSupprimer
  26. ah ben non, je voulais dire "beaucoup moins petit", lol, arrghhh je suis blonde à l'intérieur, ou c l'effet de la rentrée mais je maintiens ma conclusion, et de lire tout ce que le pois chiche est cap de raconter à maman m'a bcp émue, c adorable, c un trésor de pois chiche

    RépondreSupprimer