"C’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule."


11.6.12

Un ami dans ton assiette


 A la maison, le repas du Pois chiche a longtemps été un cas de casus belli. A l'époque, mon univers tout entier tournait autour du nombre de cuillerées que je parvenais à lui faire ingurgiter. "Un enfant ne se laissera jamais mourir de faim." Si tu savais combien de fois je me suis promis de planter mes ongles dans les yeux pétris de certitude du prochain qui me sortirait cette phrase maudite ! Hélas, les bonnes manières ont la vie dure et je n'ai jamais émis la moindre petite insulte de rien du tout, pas même un minuscule "Ferme ton bouche !" qui m'aurait pourtant bien soulagée... Parce que oui, je sais, beaucoup d'enfants passent par une phase de rejet de la nourriture généralement transitoire. Oui, je sais, il ne faut SURTOUT pas s'énerver, malheureuse ! Sinon, il sera anorexique à 13 ans et obèse à 28. Je sais, je sais, je sais tout ça. Moi aussi, j'ai lu Laurence Pernoud - et pas en résumé dans "L'éducation pour les Nuls", hein. Le texte original, s'il te plaît.

Mais il n'y a RIEN de plus culpabilisant que de ne pas réussir à nourrir son gosse. Enfin si, il y a encore plus culpabilisant que de ne pas réussir à nourrir son gosse : ne pas réussir à nourrir son gosse ET lui hurler dessus. En vain. Le Brun essayait de me raisonner et je savais qu'il avait raison, mais c'était plus fort que moi. D'ailleurs, le Pois chiche voulait systématiquement que ce soit moi qui le fasse manger. Et les rares fois où je me résignais péniblement à ne pas m'en mêler, je ne pouvais pas m'empêcher de leur rôder autour pendant tout le repas, prête à disjoncter. Ça a duré comme ça pendant plusieurs mois. Le nain se nourrissait exclusivement de yoghourts. Alors OK, il n'est pas mort de faim, mais il a dû prendre 1 kg en un an. Ça va qu'il avait un triple menton de la marge, parce qu'il est passé du sommet de la courbe au ras des pâquerettes. A la crèche, ils ont fini par me conseiller de l'emmener voir la psychologue. Pourtant, tu peux me croire, j'ai tout essayé : le pire comme le meilleur. J'ai fait l'avion, j'ai crié, j'ai cajolé, j'ai menacé de le priver de dessert, j'ai crié, j'ai servi des pâtes à tous les repas, ouvre le garage, j'ai supplié, j'ai crié, j'ai concocté des oeuvres d'art dans l'assiette, j'ai crié, j'ai fait la moto, j'ai raconté des histoires, j'ai tempêté, j'ai crié, j'ai crié, j'ai crié... Je sens que tu vois où je veux en venir là, non ? Mais moi, ça m'a pris un petit bout de temps. J'ai eu le déclic un soir où je me suis retrouvée assise sur le canapé, en larmes, après l'avoir couché pour la seule et unique fois de sa vie sans histoire, sans chanson, sans bisou, sans rien du tout. Et le ventre vide.

Alors j'ai arrêté de crier. C'était à la fois tout simple et incroyablement difficile... Le lendemain, quand le Pois chiche a - comme d'habitude - repoussé l'assiette de la main avec un "Non !" sans appel, j'ai juste dit : "D'accord." Stupéfaction de l'enfant. J'ai enfin réalisé à quel point le repas était devenu un rapport de forces entre nous deux. Il a insisté, très contrarié : "Non, maman ! Non !" Au cas où j'aurais mal entendu sa déclaration de guerre quotidienne. "D'accord, tu n'en veux pas. C'est pas grave, on va passer au dessert." Et puis voilà, c'était fini.

Il a recommencé à manger petit à petit. On ne peut pas dire qu'il a un appétit d'ogre, mais il goûte tout ce qu'on lui donne. Et quand il n'en veut plus, il arrête. Tout ça pour dire que si j'habille notre ami de l'assiette, c'est surtout pour toi. Parce que lui, en vrai, il n'en a strictement rien à battre...


La participation du Brun, mon idole...

PS : Billet inspiré par cette photo chez Céline - qui est nettement plus inventive que moi, je dois dire.
PS2 :  Si tu veux t'amuser aussi, tu peux acheter l'assiette Food Face .

45 commentaires:

  1. Tu veux dire que tu n'as pas lu ce bouquin extraordinaire qui s'appelle : Se faire obéir sans crier ? Fallait me demander conseil, je t'aurais refilé le tuyau. Miss Cocotine mange comme quatre et même des brocolis, des épinards et des petits pois. Quoi ? Je suis une teigne, moi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te ferais dire que le Pois chiche mange aussi tout ça, mauvaise langue, et les doigts dans le nez même (au sens propre comme au figuré, d'ailleurs) !

      Par contre, j'aurais bien besoin de conseils pour arrêter de crier en général... Je vais p'têt l'acheter, ton bouquin.

      Supprimer
  2. oh putain MERCI !
    j'ai eu une si mauvaise experience avec le grand, que je me tors le ventre avec la petite de peur que ça recommence ! mais je crois que de toute façon je n'aurais même plus la force de me battre pour ça, ça a été trop dur la première fois... je vais faire comme toi hein! vive les compotes:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Je crois qu'il faut accepter l'idée qu'il n'y a pas d'autre solution que d'attendre que ça passe. Plus on résiste, plus on se braque et plus ça dure longtemps, on dirait...

      Courage !

      Supprimer
  3. Ahhhh tu me rassures, j'en peux plus de crier.. :(
    Mais si je dis, 't'en veux pas? ok tempi" , et bien il s'en va et se couche sans manger !!! Ahhhh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais figure-toi que c'est exactement ce qu'a fait le Pois chiche au début. Mais ça lui est passé petit à petit. Il ne mange même pas de dessert ? Les bananes, s'il aime ça, c'est bien. C'est hyper nourrissant...

      Supprimer
  4. et ben bravo ! je ne sais pas comment on fait pour arrêter de crier... moi c'est pas pour la bouffe, c'est pour autre chose, je SAIS que c'est devenu juste une façon de fonctionner, le petit bouton sur lequel on presse pour faire peter les plombs à sa mère en 2 secondes... pffff

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas, je continue à crier pour d'autres choses... Moi aussi, c'est un truc que j'ai énormément de mal à maîtriser. Si j'achète "Se faire obéir sans crier" conseillé par Cocotine, je te le passe après l'avoir lu, ok ? ^_^

      Supprimer
  5. Comme quoi, un enfant ne se laisse jamais mourir de faim!
    Ok, je sors!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu les sens, mes ongles, dans tes yeux pétris de certitude, là ? ^_^

      Supprimer
  6. Rarement des problèmes de repas avec la miss (à la crèche, elle goûte même des trucs de dingue : de la purée salade-persils ??!!!). Par contre je deviens vite hystérique la nuit quand elle se réveille vers 3 heures du mat avec une patate d'enfer..... Limite, c'est moi qui réveille les voisins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais l'incroyable Hulk ? Ben, voilà. C'est à peu près comme ça que je me transforme quand on ne me laisse pas dormir. Du coup, le Pois chiche ne se réveille jamais la nuit...

      Supprimer
  7. C'est rassurant de ne pas être la seule ;-) elle est chouette cette assiette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me dis que ce serait encore plus chouette de composer le dîner avec le Pois chiche en fonction de la tête qu'on veut faire à l'ami de l'assiette... Mais je n'ai encore jamais eu le courage d'essayer, c'est trop la course le soir.

      Supprimer
  8. Bon alors...
    une fois ( si si une fois ) suzette a refuse son assiette...
    je sais pas si elle se souvient moi oui...j etais au bord du cataclysme , mon mari au bord du divorce de me voir dans un tel etat...
    une fois...
    Et puis elle a ete malade la nuit entiere... et la j ai eu si honte!
    bref qd elle mange pas, tu le sais et tu decryptes; elle est malade , that s it ...

    hier elle a englouti la moitie du pot de BBQ sauce renversee sur sa ratatouille et goutant la sauce en me disant ; ben ca va ca pique pas ....
    Qt a l assiette j ai toujours pense que c etait pour les adultes ou les grands enfants... non ?
    bises courageuse et normale maman ;-)
    Emma from SF

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant, quand je le vois manger de si bon coeur, ça me fait tellement plaisir !

      Sauf quand je ne m'énerve pas parce qu'il se tient n'importe comment ^_^ (on ne se refait pas, hein)

      Supprimer
  9. J'adore ton texte : c'est une expérience si fréquente chez les parents, autour de la bouf ou du sommeil, puis du travail scolaire, des heures de sortie, des jeux vidéo, que sais-je...
    Les enfants vous poussent dans vos limites et, assez vite (mais que ça semble long sur le moment !), on se rend compte, au fil des expériences, que l'éducation n'a rien d'instinctif ni de naturel. L'éducation nécessite des temps d'arrêt, de réflexion, de mise au point et de décision sur la relation qu'on souhaite construire avec son enfant ET sur la personne qu'on veut aider à grandir.
    Souvent, ce temps de réflexion arrive au pic d'une crise (j'ai vécu ! Et pas qu'une fois). L'idée, c'est qu'à force, on prenne ce temps AVANT de glisser au fond du trou...
    :o)
    courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est fou, c'est qu'après coup, ça paraît tellement simple. Tu te demandes comment tu as pu ne pas y penser plus tôt...
      Mais je crois que ce qui est important, c'est de se remettre en question. Et d'essayer, malgré le temps qui passe, de ne pas oublier ce que c'est d'être un enfant / un ado / un jeune adulte.

      Supprimer
  10. Ruben a encore des phases à bientôt 6 ans où il se nourrit de galettes de riz et de crème de soja exclusivement (hum hum placards de biobio j'avoue) et je laisse faire (ça rend son père assez nerveux mais pas moi ...) Mais rassure toi je crie pour beaucoup d'autres choses à en croire mon pré ado ;-D
    En tout cas c'est bien de se rendre compte quand on est rentré dans une spirale et de faire un bon Reset et ça vaut pour tout ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis du genre soupe au lait : je monte très vite dans les aigus, mais je redescends tout aussi vite. Je me dis parfois qu'à force, le Pois chiche finira par ne plus du tout me prêter attention... J'essaie de prendre sur moi, je rentre en me disant : "Allez, ce soir, je reste super zen !" Et en général, 1/2 h plus tard, je braille :-)

      (Enfin pas tout le temps quand même, hein)

      Supprimer
  11. j'ai deux ogres ici, je ne peux pas comprendre ton post. Sais-tu la difficulté qu'il y a à leur dire qu'on ne peut pas passer son temps à manger (je suis une garce dépourvue d'empathie ;-) mais elles sont belles vos assiettes même moi à même pas 11h ça me donne envie de manger !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh toi, tu vas avoir des problèmes ! On va envoyer la purée masquée te chatouiller les orteils pendant la nuit !

      Supprimer
  12. Les miennes bouffent en cachette des gateaux apéro : de véritables réceptacles à fourmis. La punition ultime pour ma mini bestiole est de la priver de bouffer.
    Donc je n'ai jamais eu de problème avec les repas.
    Mon - petit - souci serait d'être assez maline pour qu'elles arrêtent de bouffer en louzedé toutes les saloperies qui trainent... Faites des gosses qui disait l'autre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben tu penses que s'il faut choisir entre des brocolis et des chips, y a pas photo hein :-)

      Il a quand même abandonné le téléphone au milieu d'une phrase, une fois où il était en vacances chez sa grand-mère, parce qu'il avait peur que ses cousins ne lui laissent pas de mini pizzas...

      Supprimer
    2. ben les miennes elles adorent les brocolis ... bon ok je sors sinon tu vas me planter tes ongles dans la rétine ...

      Supprimer
  13. ah la la, vaste problème... merci pour le lien vers l'assiette !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ! Va voir chez Toupie, elle a fait un billet avec des assiettes plus jolies les unes que les autres : http://www.latoupie.fr/archive/2012/05/29/%E2%98%85-etre-bien-dans-son-assiette-%E2%98%85.html#comments

      Supprimer
  14. Moi aussi j'ai arrêté de crier (enfin pas tous les jours...) c'est vrai que ça marche plutôt mais c'est quand même sacrément long à se décoincer. Depuis j'utilise le cri muet à l'intérieur de moi même :-)
    J'ai connu ce stress sur mes 2 derniers, on a même consulté comme toi pour miss A.
    J'avoue que ce n'est pas un de mes meilleurs souvenirs... En tout cas j'avais rencontré un super psy qui m'avait dit que pour miss A la nourriture était comme une arme et la question qui tue c'était "Est-ce que vous laisseriez une arme dans les mains d'un enfant?" Voilà, voilà...
    En tout cas, ça avait débloqué la situation chez nous. Il y a des phases de rechute, mais le cri à l'intérieur de toi même, tout ça, tout ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah, j'aime beaucoup le concept du cri muet à l'intérieur de moi-même. Je m'en vais travailler ça dès ce soir !

      Supprimer
  15. peut-être tu devrais chanter comme les demoiselles de Rochefort au lieu de crier? et puis tu deviendras très populaire avec tes voisins. En tous cas, je trouve ces assiettes formidables. J'en veux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de problème : je te l'échange contre un gros panier vert ^_^

      Supprimer
  16. Ahahahah, l'assiette coquillettes/jambon avec la ptite pate dans le nez j'adooooore, trop drôle le détail.
    J'ai hâte de vivre cette expérience, oh que oui!;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu remarqueras que tu fais bien de préciser coquillettes / JAMBON, parce que les pâtes sont quand même la base de l'alimentation du Pois chiche...

      Supprimer
  17. ouf, je suis sortie de tout ça... quoique...petits mes enfants dévoraient de tout, aujourd'hui ils chipotent chacun leur tour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont grands comment, tes enfants ? J'ai décidé qu'une fois qu'il aura fini sa croissance, je ne me préoccuperai plus de ce qu'il mange. Je m'inquiéterai plutôt de ce qu'il boit... Nan, je déconne. Enfin, j'espère.

      Supprimer
    2. J'ai bien ri! C'est si vrai!!!

      Supprimer
    3. Faut dire que t'es en plein dedans, toi.
      L'alcool et la voiture, ça c'est un truc qui va bien me faire flipper, je pense...

      Supprimer
  18. Rohhh, j'arrive après la bataille! Elles ont tout dit... Je confirme l'arme entre les mains des enfants, le repas ou la nuit!!! Le cri intérieur, c'est efficace c'est vrai. Je peut juste ajouter que mon Clovis mange comme 4, depuis toujours, dors 10/12 heures par nuit mais, a son grand désespoir, est minuscule, ne grandit pas autant que les autres... Comme quoi!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce moment, on n'est plus trop dans les problèmes de nourriture... Plutôt dans la résistance passive (genre, il faut que je répète chaque phrase un petit milliard de fois avant d'avoir une chance d'obtenir une réaction) - qui me rend tout aussi dingue ^_^

      Dis à Clovis qu'à une époque, mon cousin se désespérait de ne prendre à tout casser qu'1 cm là où j'en prenais 5 ou 6 chaque année. Et aujourd'hui, il est plus grand que moi. Tant qu'il n'a pas fini sa croissance, rien n'est perdu.

      Supprimer
  19. Ah si je disais que charly a refusé de manger autre chose que du lait pendant 3 mois à l'age de 2 ans (1L 1/2 parjour) et qu'il a repris le chemin de la nouriture avec la moutage ou alors un melange de sauce soja + levure de biere et huile d'olive.... Et qu'on a rien dit rien fait .... Tu m'enfonce tes ongles dans mon crane.... Cathia

    RépondreSupprimer
  20. Je crois que le Pois Chiche est le jumeau alimentaire du Boogaloo !!!

    RépondreSupprimer
  21. J'adore...
    Tiens, je vais offrir l'assiette aux futures mamans qui m'entourent.
    Mais pas Laurence Pernoud.

    RépondreSupprimer
  22. tiens pour ton pois chiche (mais bon les repas risquent de trainer en longueur) : http://tetedalouette.canalblog.com/archives/2012/07/06/24650370.html

    RépondreSupprimer
  23. tu me crois si je te dis que j'ai copié collé toutes les photos de Céline (je ne la connais pas mais puisque tu donnes son prénom :-) pour m'en inspirer le jour où j'achèterai cette fameuse assiette qui me plait tant ?! Ici aussi y a de la bataile dans l'air et je n'ai aps encore réussi à lâcher prise...

    RépondreSupprimer